Economie

Grèves chez Amazon pour dénoncer les conditions de travail


Grèves chez Amazon pour dénoncer les conditions de travail

“Obligez Amazon (NASDAQ:AMZN) à payer”. Des syndicats ont posté ce message au siège de la firme à Bruxelles. Ils appellent l’Union européenne et les gouvernements à faire en sorte qu’Amazon rémunère correctement ses salariés, respecte les normes environnementales et paie ses impôts.

Ils précisent que la pandémie a permis à son PDG Jeff Bezos d’amasser 200 milliards de dollars alors que les employés risquent leurs vies et font face à des intimidations s’ils osent évoquer un salaire correct. Oliver Roethig, secrétaire régional du syndicat européen UNI, explique : “Nous avons besoin du soutien des gouvernements de par le monde pour faire en sorte qu’Amazon paie. L’UE et le Commission ont un rôle clé. C’est pour cela que nous sommes ici. Nous voulons les forcer à faire en sorte qu’Amazon ait des pratiques justes en termes de salaires, de respect de l’environnement et qu’ils s’acquittent de payer leurs impôts pour soutenir nos sociétés.” “Il y a des manifestations et des grèves sur quatre continents, dans beaucoup de villes dans le monde” rapporte Axelle Van Wynsberghe, militante à l’Internationale progressiste.

En Allemagne, 2500 salariés ont commencé une grève de trois jours pour perturber le Black Friday. Amazon se défend et parle d'”excellents salaires” et de “belles opportunités de carrière dans un environnement de travail moderne et sûr”.

Dans le même temps, l’entreprise annonce qu’elle versera des centaines de millions de dollars en bonus pour le personnel mobilisé pour les fêtes au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Le géant américain a vu ses ventes exploser avec la pandémie, compliquant encore un peu plus la situation des commerces de détail traditionnel.

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button